Choix d'une philosophie

Publié le par Severin

    "Le genre de philosophie que l'on choisit dépend du genre d'homme que l'on est" (Fichte, Oeuvres Choisies de Philosophie Première, p.253).
    Je ne peux pas affirmer connaitre parfaitement la philosophie de Fichte, mais cette citation mérite qu'on s'y attarde. Comment la comprendre ? Je dirais que chacun est mis en demeure de construire philosophiquement son existence. Et qu'il importe avant tout de choisir, à partir de sa propre existence, à partir de sa propre culture, de ses propres exigences et sur la base de ses seules forces, un itinéraire réflexif et concret. 
    Il me revient à l'esprit ce que disait à peu près Karl Jaspers, que l'on arrive pas à la philosophie sans passer tout d'abord par son histoire. "Chacun doit pour ainsi dire grimper le long du tronc des grandes oeuvres originales. Mais cette grimpée ne réussit que sous l'impulsion d'une présence actuelle, que par la réflexion philosophique personnelle éveillée par l'étude" (Introduction à la philosophie, p.160).
    Finalement, rien de plus subjectif qu'une orientation philosophique, rien de plus ancrée dans un vécu. D'où, bien entendu, la nécessité de chercher soi-même - non pas ses réponses - mais les réponses. Et Jaspers encore : "Choisir résolument mais ne pas se cramponner ; au contraire, examiner, corriger, et cela non au hasard, arbitrairement, mais avec le poids que prennent les tentatives lorsqu'elles continuent à exercer leur influence et qu'elles finissent par constituer une unité" (ibid., p.160-161).
   

Publié dans citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article